Connectez vous pour participer et vous inscrire aux évènements.

 
   
Mot de passe perdu  

Les actualités du DUAD'S Club

Club des Duadistes, le portrait du mois: Jane Anson

Le DUAD est un prestigieux diplôme reconnu par le monde du vin en France et à l’étranger. Qui sont les membres du réseau formé par les Duadistes ? Chaque mois le DUAD’s club présente une ou un ancien Duadiste.

Journaliste, auteure et dégustatrice pour Decanter, Jane Anson est de la promotion 2013.

AOUT  2020

 Photo JA

 

Son parcours :

Diplômée de l’University College London (UCL), Jane Anson est journaliste, auteure et chroniqueuse spécialisée dans le vin. Installée depuis 2003 à Bordeaux, elle est la correspondante de Decanter’s Bordeaux et travaille régulièrement pour de nombreux médias, dont le South China Morning Post, à Hong Kong et DecanterChina.com. Jane Anson a également participé à plusieurs guides, parmi lesquels le « Michelin Guide to the Wine Regions of France » (2009), le guide de Thomas Cook Publishing ou encore www.winetravelguides.com.

Nommée parmi les finalistes du « Louis Roederer Wine Feature Writer of the Year 2009 » et du « Glenfiddich Wine Writer of the Year 2007 », Jane Anson est l’auteure de plusieurs ouvrages : « The Wine Opus » et « 1000 Great Wines That Won’t Cost a Fortune » (éditions DK), « Elixirs » (« Bordeaux Legends : The 1855 First Growth Wines » en anglais) publié aux éditions de La Martinière et en 2017 « Le vin naturellement » (éditions EPA). Son dernier ouvrage « Inside Bordeaux », guide novateur sur les vins de Bordeaux, est paru en 2019 (chez Berry Bros. & Rudd Press) avec la participation de Kees Van Leeuwen comme conseiller scientifique.
Jane Anson est également formatrice à l’Ecole du Vin de Bordeaux. Elle a été diplômée du DUAD en 2013.

Son site : www.newbordeaux.com/

 

Pourquoi avoir choisi de passer le DUAD ?

Honnêtement, c'est parce qu’à chaque fois que je rencontrais Denis Dubourdieu, il me demandait pourquoi je ne l'avais pas déjà fait ! Finalement, j'ai compris qu'il avait raison : c'était une vraie stupidité de ma part d’avoir accès à la richesse de l’ISVV à Bordeaux et je ne pas en profiter.

 

Que vous a apporté le diplôme ?

Tellement de choses ! Surtout une meilleure connaissance de la dégustation, bien évidemment, mais aussi des échanges, des contacts, du plaisir intellectuel (et aussi une amélioration de mon français, même s’il n’est pas toujours parfait !). Le DUAD a également aidé ma carrière de dégustatrice pour la revue Decanter.

Quel est le meilleur souvenir que vous gardez de cette année de formation ?

La qualité des interventions de Denis Dubourdieu, d’Axel Marchal, de Gilles de Revel, de Kees Van Leeuwen et de toute l'équipe. Aussi, Alexandre Schmitt et sa connaissance des arômes : ses cours étaient fascinants.

Et le pire souvenir ?

L'angoisse avant les tests organoleptiques !

Y a-t-il un cours ou une dégustation qui vous a marquée en particulier ?

Toutes les interventions et dégustations sur les défauts étaient à la fois fascinantes et utiles.

Être Duadiste, pour vous, c’est

Un vrai honneur !

 

Propos recueillis par Audrey Marret